01 août 2013

La belle qui vous fait signe de Oliver Onions

Paul Oléron est un écrivain dans le creux de son inspiration. Tout le détourne de son travail, du moins tout lui sert d'excuse pour s'en détourner. La solution pratique : louer une bâtisse dans laquelle il pourrait vivre et travailler, au lieu d'aller jusqu'à son bureau chaque jour en oubliant des papiers chez lui, ralentissant son travail. Cette maison, il la trouve, s'y installe. A partir de là, Oléron n'arrive plus à écrire, comme si la demeure l'en empêche, est maléfique. Ce que lui signale son unique amie Elsie, de qui il va peu... [Lire la suite]