96223416_o4ème de couverture :

« Ne voulais-tu pas un crâne hydrocéphale ? Le voilà... ria-t-il. Tu peux le voir encore vivant, survivant grâce à d'ingénieux et expérimentaux procédés. Mais si tu préfères, tue-le et garde-le pour toi, égoïste monomaniaque.
– Je dois avouer que je suis maintenant sur le point de me demander si ce n'est pas là la solution.
– Vraiment ? »

Mon avis :

J'ai passé un très bon moment à la lecture de ce livre, au format plutôt petit et aux 13 nouvelles décadentes, insolites, assez courtes, qui mettent en scène Henry, notre narrateur, introduit par son ami Mycroft dans le Club des Curiosités. De curieux objets, d'étranges êtres humains défilent sur la scène, ou hors les murs du club, devant un groupe à la verve bien insolente, ironique, philosophique.

Les personnages sont délicieux, autant que la plume de l'auteur. Les histoires mêlent grotesque et fantastique fin-de-siècle.

Un style précieux, élégant, mais un petit bémol toutefois : quelques coquilles sont à notées. Sauf que, pour tout vous dire, je n'ai pas spécialement percutée sur ces fautes. C'est Damn Murphy qui me les a fait remarqué.

Cela ne m'a pas empêché d'adorer ce recueil, comme Damn Murphy qui en propose une critique également.

En conclusion, c'est un livre que je relirai sans aucun doute et qui m'a permis une première approche de l'univers riche, poétique, brulesque, plaisant à souhait de l'auteur dont les autres ouvrages, dans la même veine, iront prochainement rejoindre ma bibliothèque, ça oui !